Comment décaper de volets en bois ou en métal ?

Travaux

Qu’ils soient en métal ou en bois, les volets de maison sont appelés à se défraichir. Leur exposition aux intempéries entraine l’écaillage de la peinture et une réduction de leur esthétique. Étant donné que les volets sont des éléments qui apportent une touche déco à la maison, il est plus judicieux de leur redonner de l’éclat. Ces interventions concourent également à maintenir de bonnes performances aux constructions. Le décapage est l’une des techniques les plus utilisées pour redonner vie aux volets en bois ou en métal. Découvrez tout l’intérêt du décapage  !

La dépose des volets

Comment décaper de volets en bois ou en métal ?

Le décapage de volets peut devenir un casse-tête. Il est vivement recommandé de faire appel à un professionnel spécialisé et fiable. Vous trouvez sur https://www.DU2F.com le spécialiste des travaux de décapage qui répondra à vos attentes. Pour le décapage de vos volets, on dépose en premier lieu les menuiseries. Pour la dépose, deux personnes se mettent en place : une sur l’échelle à l’extérieur et l’autre à l’intérieur.

Après ouverture du volet de l’intérieur, la personne sur l’échelle le dégonde lentement puis celui à l’intérieur le récupère. Il fait rentrer le volet dégondé dans la maison pour permettre à l’autre de descendre prudemment de l’échelle. Cette façon de procéder limite les accidents. Par la suite, on pose le volet sur des tréteaux stables. Il s’ensuit le décapage et/ou le ponçage.

Décapage ou ponçage

Le décapage ou le ponçage permettent de débarrasser le volet des impuretés, de la rouille et des écailles de peinture. Le décapage est une technique qui permet notamment de préserver le matériau de base du volet. Il précède l’étape de peinture et de finitions. Le ponçage est une forme de décapage manuel qui nécessite l’utilisation d’un certain nombre de matériels comme : la ponceuse à disque, la balayette, les papiers abrasifs grain fins, le grain moyen et le gros grain.

Pour des raisons de sécurité, il faut porter un masque de protection, des gants et des lunettes. Le ponçage manuel est plus pénible. Il requiert d’utiliser délicatement de nombreux papiers à grains pour retirer les écailles de peinture. En outre, cette technique est efficace pour le décapage des bords, des angles et du relief du volet.

Quelles sont les techniques de décapage les plus utilisées ?

Comment décaper de volets en bois ou en métal ? #4

En dehors du ponçage, on retrouve les méthodes de décapage thermique, chimique, le sablage et l’aérogommage. Chacune de ces techniques présente de bons avantages pour chaque type de surface. Le décapage thermique consiste à exposer de grandes surfaces de volets à la chaleur pour ramollir les écailles de peinture. Les volets en bois risquent de bruler et de se décolorer.

Pour cette raison, cette méthode est peu utilisée par les professionnels. Elle est longue et fastidieuse. Le sablage et l’aérogommage se ressemblent, mais ils ont une différence : la deuxième méthode est plus douce que la première.

Le sablage consiste à projeter du sable abrasif sur le volet en fonction de l’essence de bois qui le compose. Cette technique abime souvent la surface du volet alors que l’aérogommage retire la peinture sans causer trop de dégâts.

Sur des volets à base de sapin ou de pin, l’aérogommage est peu efficace, car il donne au bois un aspect vieilli. Le décapage chimique utilise des produits décapants pour éliminer le reste de peinture tout en préservant la surface des volets.

L’intérêt du décapage chimique  !

Comment décaper de volets en bois ou en métal ? #6

De nombreux professionnels préfèrent la méthode du décapage chimique en raison de sa facilité et de son efficacité. Elle se déroule en deux principales étapes. D’une part, on plonge les volets dans un bain de soude ou de chlorure de méthylène pendant des heures jusqu’à ce que la couche de peinture se ramollisse.

Après cloquage, on élimine le revêtement en utilisant une brosse métallique ou encore une spatule. Ensuite, les volets sont rincés grâce à un jet d’eau haute pression. Le rinçage a pour but de retirer les restes de peinture ou de lasure afin de retrouver du bois nu.

Cette technique permet ainsi d’obtenir une surface lisse sans aspérité. Elle préserve la santé ainsi que l’aspect originel du volet. Elle est aussi moins couteuse. Avant l’application d’une nouvelle couche de peinture, il faut laisser les volets séchés quelques jours.