7 erreurs à éviter pour optimiser votre éclairage d'intérieur

Décoration Electricité

S’il est nécessaire d’avoir une bonne luminosité dans les pièces à vivre, afin d’en profiter confortablement, le trop plein de lumière peut néanmoins s’avérer désagréable.

Une lumière trop éblouissante

Aussi, veillez d’une part à installer des spots qui dispose d’une puissance suffisamment élevée pour éclairer efficacement chacune des pièces de votre logement. Par exemple, un spot LED de 5W est aussi lumineux qu’une ampoule halogène de 50W. D’autre part, prenez le temps de réfléchir à l’emplacement, à l’orientation et surtout, au nombre de vos spots et luminaires d’intérieur.

Des spots encastrables mal positionnés

Comme souvent en matière d’aménagement, il est primordial de définir en amont le positionnement et l’orientation des éléments.

7 erreurs à éviter pour optimiser votre éclairage d'intérieur

Dans le cas de l’éclairage, il convient de calculer les distances qui séparent nécessairement les spots les uns des autres, ou les éloignent des murs. C’est ainsi que vous pourrez déterminer les emplacements idéaux pour vos luminaires, afin d’offrir une belle lumière à votre pièce.

Également, l’éventuelle orientation des spots déterminera la mise en lumière des différents éléments décoratif ou pratique de votre logement. Elle permettra aussi de distinguer les espaces conviviaux de ceux que vous souhaitez plus intimistes.

Le bricolage du dimanche par soi-même

S’il vous est possible de réaliser de nombreux travaux de bricolage par vous-même, l’électricité n’en fais pas partie. En effet, seul un professionnel habilité est en mesure d’installer votre système d’éclairage intérieur et de garantir la sécurité du système et par là-même, celle de votre foyer et de ses occupants. Oubliez donc les nombreux tutoriels qui fleurissent sur la toile et faites appel à un professionnel.

Des luminaires qui ne respectent pas les normes

Faire le choix de luminaires ou de spots qui ne respectent pas les normes en vigueur, c’est prendre un risque pour la sécurité de l’installation et de votre logement.

C’est pourquoi l’entreprise avec laquelle vous allez travailler soit signataire de la charte de l’éclairage intérieur, qui vise à valoriser l’importance et les bienfaits de la lumière, à gérer des installations durables et valoriser la filière.

Le faux-plafond sans emplacement prévu pour les spots

Quel dommage de poser l’intégralité de son faux plafond sans même avoir marqué et découpé les emplacements prévus pour l’intégration de vos spots d’intérieur. Qu’à cela ne tienne, cela peut être fait à posteriori.

Avant toute opération de perçage, équipez-vous de l’ensemble des outils nécessaire et surtout, coupez le courant ! Assurez-vous également que la hauteur sous plafond est suffisante pour l’installation de vos éclairages.

Un éclairage très consommateur d’énergie

L’heure est à l’écologie. Aussi, pour économiser sur vos factures d’énergie et limiter votre impact sur l’environnement, optez pour des spots de dernière génération ! A l’heure actuelle, on trouve sur le marché des LED très économes, qui éclairent aussi bien que des ampoule halogènes classiques en consommant 10 fois moins d’énergie !

Un choix de lumière trop froid ou trop chaud

Il n’est pas toujours simple de distinguer les différentes teintes de blanc ou de jaune en matière d’éclairage. Veillez à choisir une température de couleur adaptée en fonction de la pièce dans laquelle seront installés les spots.

En effet, une lumière trop froide fera rapidement “hôpital”. L’idéal est de sélectionner une température qui se rapproche le plus possible de la lumière naturelle.